Langue
Français
Votre sélection
COUP DE CŒUR

Cognac VSOP DUO 23,50 euro
   J. PAINTURAUD

De La vigne à la Bouteille


L'appellation Grande Champagne




Avec ses 34 703 ha, la Grande Champagne, couverte de 13 159 ha de vignes destinées à la production des vins blancs Cognac, donne naissance à des eaux-de-vie très fines et très légères, au bouquet à dominante florale, demandant un long vieillissement en fût de chêne pour acquérir leur pleine maturité. Les cognacs de la maison J. Painturaud proviennent uniquement de cette région.


La Région Délimitée


La Région Délimitée du Cognac se situe au nord du bassin aquitain, en bordure de l'océan Atlantique. Elle se termine à l'ouest par les bords de Gironde et les îles (Ré et Oléron), et à l'est, à Angoulême, aux premiers contreforts du Massif Central.

Le paysage se compose de plaines et de collines peu élevées aux reliefs doux. La Charente traverse la région, alimentée par de petites rivières : le Né, l'Antenne, la Seugne...

L'aire de production couvre la Charente-Maritime, une grande partie de la Charente, et quelques communes de la Dordogne et Deux-Sèvres. Le climat océanique tempéré y est assez homogène. La température moyenne annuelle est de 13°C environ, avec des hivers assez doux.
La superficie totale de la Région Délimitée dépasse le million d'hectares (1 095 119 ha), mais le vignoble n'en occupe que 78 179 ha. Environ 95% de ce vignoble est utilisé pour la production du Cognac.

Le vignoble de la Région Délimitée du Cognac, tous crus confondus, compte environ 6 200 exploitations qui produisent du vin blanc des Charentes destiné au Cognac. Il est planté majoritairement d’Ugni Blanc (marginalement de Folle Blanche et de Colombard).




Les vendanges



Les vendanges sont mécaniques depuis une trentaine d'années sur notre vignoble. Le pressurage des grappes est effectué immédiatement après la récolte dans les pressoirs pneumatiques. Le jus obtenu est mis à fermenter aussitôt. La chaptalisation (adjonction de sucre) est interdite. Pressurage et fermentation font l’objet d’une surveillance attentive car ils auront une influence déterminante sur la qualité finale de l'eau-de-vie. Une fois que ce vin est fermenté, il ne nous reste plus qu'à distiller.



La distillation



Le vin non filtré est introduit dans la chaudière et porté à ébullition. Les vapeurs d'alcool se dégagent, s’accumulent dans le chapiteau, s’engagent dans le col de cygne puis dans le serpentin. Au contact du réfrigérant, elles se condensent pour s’écouler sous forme de « brouillis ».
Ce liquide légèrement trouble, titrant de 28 à 32 % vol., est versé dans la chaudière pour une seconde distillation, c’est la « bonne chauffe ». Pour cette seconde chauffe, la capacité de la chaudière ne doit pas excéder 30 hectolitres et le volume de la charge est limité à 25 hectolitres.
Le distillateur devra alors procéder à une opération délicate appelée « la coupe » : les premières fractions qui s'écoulent, très riches en alcool, sont appelées les « têtes » et écartées (elles ne représentent que 1 à 2 % du volume). Vient ensuite le « cœur », eau-de-vie claire et limpide qui donnera le Cognac.

Puis, le distillateur élimine les « secondes » - quand l’alcoomètre indique
60 % vol.- et enfin les « queues » de fin de distillation. « Têtes » et « secondes » sont re-distillées avec le vin ou avec le « brouillis ». La réussite du cycle de distillation, qui dure 24 heures environ, demande beaucoup d’attention, une surveillance constante et une grande pratique de la part du distillateur qui peut également, en intervenant sur les techniques de distillation (proportion de lies fines, recyclage des « secondes » dans les vins ou les « brouillis », courbes de température…), conférer au Cognac Painturaud des éléments de sa personnalité.


Pour visionner l'animation du procédé de distillation créé par le BNIC : cliquez ici 


Le vieillissement



Une fois la distillation terminée, il est temps de mettre cette eau-de-vie nouvelle en fûts de chêne, indispensables au développement du cognac.
Le long travail de maturation du Cognac, qui dure parfois des décennies, s’effectue grâce à la porosité du bois qui permet un contact indirect entre l’eau-de-vie et l’air ambiant.
Ainsi, les substances extraites du bois de chêne par le Cognac modifient l’aspect physique du Cognac en lui donnant une couleur qui va du jaune d’or au brun ardent.
Ce transfert des caractéristiques naturelles du chêne provoque, avec le temps, la formation du « rancio » et développe les arômes du Cognac.



L'assemblage



Ce travail, fruit d'une grande expérience, permet à la Maison Painturaud de maîtriser la qualité de son produit. C'est en effet en réalisant des assemblages entre eaux-de-vie d'âges différents que le Maître de Chai crée, tel un alchimiste, une véritable harmonie. Un travail d'orfèvre qui permettra à chaque consommateur de reconnaître et d'apprécier le Cognac de son choix.



La fabrication du Pineau



Le Pineau des Charentes J. Painturaud bénéficie de la même AOC que le cognac puisque ce dernier intervient dans sa fabrication.
Sa fabrication a lieu au moment des vendanges. c'est un mutage entre du jus de raisin fraîchement récolté et du cognac âgé d'un an ce qui empêche la fermentation du jus de raisin. Cet assemblage, réalisé par les maîtres de chai Jacques, Jean-Philippe et Emmanuel Painturaud sera ensuite mis en fûts de chêne pour un vieillissement de 5 ans sur les jeunes qualités de Pineau des Charentes et 12 ans sur les Vieux Pineaux.
l'assemblage se pratique également sur le Pineau des Charentes avec le même objectif que pour celui du cognac; permettre à chaque consommateur de reconnaître et d'apprécier le Pineau de son choix.


Les Bouteilles de Cognac

Pour la mise en bouteille nous utilisons des bouteilles de cognac dites « cognaçaises ». C’est la forme typique des bouteilles de la région utilisées aussi bien pour le pineau que pour le cognac. Jacques Guy Painturaud les utilisait  déjà lorsqu’il a créé la marque en 1934.

Bouteille Cognaçaise

Bouteille Cognaçaise

Il utilisait également des bouteilles « Paillardes » plus rondes, très utilisées à l’époque mais que nous avons délaissé car peu pratiques pour la mise en bouteille et les expéditions. La bouteille de cognac « Cognaçaise » a une forme bien particulière ce qui permettra aux amateurs  de facilement identifier les produits de la région.

Bouteille Paillarde

Cependant, les modes et les goûts changent avec le temps, les formes de bouteilles de cognac aussi. C’est pourquoi nous avons  adopté plusieurs autres formes de bouteilles pour nos bouteilles de cognac car la « cognaçaise » ne s’avère plus toujours assez luxueuse aux yeux des consommateurs. Les bouteilles de cognac J. Painturaud aujourd’hui ont des designs beaucoup affinés, ont des courbes presque sensuelles et féminines pour accueillir ce produit noble qu’est le cognac Grande Champagne.

Voir Nos Bouteilles de Cognac












Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne




L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération !

www.cognacpainturaud.com © tous droits réservés

Vente de cognac - Cognac 1er Cru - Cognac VSOP - Cognac Grande Champagne - Vente de Pineau des Charentes -
 Cognac J.Painturaud - Vieux Cognac - Vente Vieux Pineau - Pineau Blanc - Pineau Rosé - Vente de Vins - Cognac XO J. Painturaud -
Vente de coffrets






Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel e-commerce